[google-translator]

La Vallée du Drâa

 Le désert sous tous ses aspects … oasis et palmeraies, erg et dunes, plateaux et massifs rocheux … et le silence !
Randonnée chamelière itinérante

Portage de l’intendance et des bagages à dos de dromadaire
Séjour 8 jours – Facile
2 jours entiers de transfert / 4 jours randonnée
Bivouac et une nuit en auberge
Départs : octobre à avril (en hiver)

Trek et randonnée montagne et désert au Maroc

La vallée du Draa, oued mythique

 

Havre de paix et de douce abondance avant les affres du désert, la vallée du Drâa est un oasis immense qui étire ses méandres d’Agdz à Mhamid, sur près de 200 kms. L´oued Drâa longe celle-ci en continuant une course sèche de plus de 700 kms vers l´Atlantique. Cet oued, véritable frontière saharienne, était dans l´Antiquité un fleuve permanent traversant le sud du Maroc. Aujourd´hui, depuis la construction du barrage El Mansour près de Ouarzazate en 1972, l’oued Drâa a perdu sa liberté d’inonder régulièrement sa longue vallée …
Mais ses eaux alimentent encore un magnifique ruban de palmeraies jusqu´à M´Hamid avant de disparaître dans les sables, donnant ainsi naissance aux plus beaux paysages sahariens de ce pays.
Pays berbère né de l’union de la montagne et du désert … de la rencontre de l’eau et du soleil … de l’Atlas et du Sahara … la vallée du Drâa est unique.
Autrefois, de longues caravanes de marchands maures traversaient la région à dos de chameau pour échanger, plus au sud, étoffes, perles et sel … contre de l’or, des esclaves, du cuir et du poivre … la piste ancestrale des caravanes en partance pour Tombouctou …
C’est « LE CIRCUIT » pour découvrir le véritable désert … entre dunes de sables … villages aux superbes Kasbahs … et oasis perdus …
Si vous n’avez pas peur d’oublier un peu votre confort … et de vous endormir sous les étoiles !

 

Le Séjour

 

1er jour :

Arrivée à Marrakech – Nuit en hôtel ou en Riad traditionnel au cœur de la Medina.

2ème jour : Marrakech – Col du Tizi’N Tichka – Nesrat

Transfert de 410 kms depuis Marrakech jusqu’à Nesrat …En route vers le col du Tizi’N Tichka, parfois enneigé en hiver … par une des plus belles routes du Maroc … en passant par la plaine du Haouz et les collines verdoyantes de l’oued  Zat …Pause à Ouarzazate … Courses pour le pique nique … et on s’arrête manger à 30 kms après Ouarzazate … avec un joli point de vue. Puis reprise de la route … et découverte des montagnes pré-désertiques du Saghro … puis l’Oasis de Aït Saoune. Passage à Agdz , où débute vraiment la Vallée du Drâa … avec plusieurs ksour, villages fortifiés habités, et quelques-uns en ruine et abandonnés …

Arrêt à Zagora … porte du désert … là d’où autrefois partaient les caravanes de nomades vers Tombouctou en 52 jours (célèbre panneau symbolique juste à la fin du boulevard qui conduit vers l’oued Drâa) … Achat des indispensables « chechs », turbans légers qui protègent contre le vent de sable et le soleil … Le guide et les chameliers vous montrent la meilleure façon de le mettre …Puis continuation vers Tamegroute et vers Nesrat. Installation en campement … Environ 8h30 de transport

3ème jour: Nesrat – Villages et kasbahs – Dunes Bouygawarne (Aït Sfoul) -Tidri

On quitte Nesrat le matin en passant par des sentiers à travers les champs de l’Oasis … S’il a plu, tout est vert, sinon, c’est un paysage de sécheresse … puis nous traversons les ksours du village d’Aït Isfoul, grand village proche de Tagounite, centre commercial des villages berbères cachés dans les oasis, au bord de l’oued Drâa … L’alimentation en eau de l’oued, pour irriguer les grandes palmeraies, dépend totalement du barrage de Ouarzazate (El Mansour) … Si la quantité d’eau du barrage est suffisante, toute la vallée bénéficie régulièrement de son apport pour le bétail et les champs … Si peu ou pas de neige ou de pluie sur les pentes du M’Goun, la vallée se désole … Sa vie dépend vraiment de l’apport en eau des deux rivières que sont le M’Goun et le Dadès … Puis nous traversons les fameuses dunes de Bouygawarne … suivis de près par notre caravane de dromadaires, qui elle choisira le chemin entre champs et palmiers … puis nous traversons un grand plateau sauvage, toujours dans la palmeraie … nous contournons des oasis … les propriétaires changent parfois nos chemins en plantant de nouveaux palmiers ou en semant du blé ou de l’orge … et nous prenons la direction de Zaouiat Sidi Saleh … Marabout et grand village où l’on peut se ravitailler en eau …

Déjeuner soit à la sortie, soit avant ce grand village où nous aurons fait le plein d’eau pour la cuisine également … car le soir nous campons dans les dunes … et il n’y a pas de point d’eau pour les autres jours …L’après-midi, une très belle traversée des dunes …

Si la rivière est pleine d’eau, il nous faut toutefois trouver un passage pour traverser l’oued Drâa … Parfois il faut traverser depuis la sortie du village de Zaouiat Sidi Saleh …Très beau campement dans les dunes, non loin de la montagne de Tidri … 5 à 6h de marche.

 4ème jour: Dunes de Tidri – Erg Essahel

Nous quittons notre campement en pleines dunes de Tidri … en longeant les paysages désertiques de la rive gauche de l’oued Drâa … Pas de palmeraies, seulement des dunes et des tamaris …Nous contournons une petite montagne avec un rocher en son milieu … et arrivons sur le Reg … plateau minéral … quelques arbres du désert (Acaccias, tamaris. …)Paysage varié alternant entre dune et plateau en direction du sud. Déjeuner sur le plateau …C’est une très belle étape … tout particulièrement pour ceux qui apprécient le vide et le silence …L’après-midi, en 2 heures de marche, on arrive au bivouac en plein désert. 5h de marche environ dans cette journée

5ème jour : Erg Essahel – Rass Errich

Nous continuons toujours dans le même paysage, alternant entre Erg, Reg et dunes …Bivouac à coté des dunes. 5h de marche

 6ème jour : Rass Errich- Ouled Driss

Départ le matin en passant par des plateaux et les dunes de Bouno et de Regabi …… en retournant vers la vallée de Drâa …On arrive au village d’Ouled Driss (les descendants du Driss). Nuit au camping aménagé (avec des douches) sous les tentes nomades (khaima). Visite de la kasbah et du musée du village (anciens outils). 5 h de marche.

 7ème jour : Ouled Driss – Marrakech

Changement de transport … Nous quittons l’équipe de chameliers et retrouvons les véhicules …On quitte Ouled Driss … et en route vers Marrakech par la même route qu’à l’aller. Arrêt à la bibliothèque de Tamegroute (bibliothèque d’anciens manuscrits qu’un religieux a fait venir d’Egypte où il a étudié le coran et les sciences) … et visite de l’école coranique et de la poterie. Déjeuner à Ouarzazate. Après midi retour sur Marrakech. Nuit à l’hôtel.

8ème jour :

Fin de nos services et transfert à l’aérport.

Le ksar d’Ouled Driss a été fondé par des nomades venant de la région de Guelmim qui se sont sédentarisés dans la région du Drâa au début du 17ème siècle …Il se distingue par son architecture authentique … allant de ses longues tours conçues pour la surveillance du ksar pendant la période de la guerre tribale (du 17 au 19ème siècle) … passant par ses petites ruelles couvertes … jusqu’à la place centrale consacrée à la célébration des cérémonies, fêtes et mariages …La majorité des habitants sont des « fellahs » qui vivent essentiellement de l’agriculture dans la palmeraie, de la production des dattes et de l’élevage traditionnel. La gérance du village a été assurée pendant longtemps par quelques dynasties qui s’occupaient du rôle du « checkh » (chef de la tribu) qui avait une autorité incontestée et une personnalité charismatique au sein de la tribu, avec un très large pouvoir politique et social … Ceci reflète le patrimoine architectural de la maison située au cœur du ksar avec sa tour élancée pour donner plus de sécurité aux résidents. En 1998, cette maison  est transformée en un musée qui reflète le mode de vie des habitants de la région. Contenant actuellement plus de 900 articles et objets authentiques couvrant tous les différents côtés et activités exercées dans la vallée du Drâa, le musée est géré par une équipe composée essentiellement des descendants du cheikh.

INFORMATIONS PRATIQUES

Date :
De fin octobre à début avril pendant la période d’hiver (Tempêtes de sable fréquentes en avril)

Groupe :
Randonnée idéale entre amis ou pour groupe de randonneurs ou en séjour « colonie » pour groupe enfants et jeunes

Niveau :
Facile sans dénivelé

Prix séjour sans vol :
480 € / personne (sur la base de 6 participants)
Tarif calculé en fonction du nombre de participants … Nous consulter pour autre tarif …

Transport :
Transfert terrestre en minibus aller/retour de Marrakech vers le point de départ de la randonnée

Séjour :
Accompagné d’un Guide diplômé, d’un cuisinier, et d’une équipe chamelière pour le portage du matériel et des bagages

Cuisine :
Repas cuisinés (soupes, tagines, couscous, salades) à base de produits frais locaux

Hébergement :
En bivouac et une nuit en camping aménagé pendant la randonnée – En hôtel ou Riad à Marrakech

Préparation au voyage :
Pour recevoir le descriptif et la fiche technique …